Zones d’ombres : «  32700 projets pour les promouvoir », selon Brahim Merad

Zones d’ombres : «  32700 projets pour les promouvoir », selon Brahim Merad

Les zones d’ombres et l’amélioration des conditions des citoyens qui y vivent  (près de 8 millions), font partie des priorités du président Abdelmadjid Tebboune.

Au total, et selon Brahim Merad, qui intervenait ce matin du dimanche 28 mars à la radio nationale,  « 13 587 zones d’ombre ont été recensées dans lesquelles vivent plus de 8 millions de personnes », ajoutant que « ces chiffres nécessitent la prise en charge de ces zones ainsi que leurs habitants à la lumière de la nouvelle Algérie ».

Pour ce qui est de la prise en charge effective, l’invité de la radio, Brahim Merad a  confirmé que « l’opération de la prise en charge des zones d’ombre se déroule à un rythme soutenu grâce aux efforts concertés de tous, notant que 32 700 projets ont été proposés pour promouvoir le développement dans ces zones, en appliquant les instructions  du président de la République, qui a décidé d’améliorer les conditions des citoyens vivant dans ces zones ».

Pour ce faire et compte tenu des moyen colossaux indispensables à leur prise en charge, Merad a expliqué que « grâce aux efforts déployés à travers toutes les wilayas, des sommes considérables ont été mobilisées et dirigées spécialement vers les zones d’ombre, ce qui a permis la réalisation de 8 905 projets en un an, soit 62% des projets financés, avec une enveloppe financière estimée à 99 milliards de dinars, dans l’attente de la réception de 2 321 projets toujours en cours », révélant également que « au cours de l’année 2021, 3 351 nouveaux projets seront lancés » a-t-il indiqué .

 Ferhat Zafane