Zeghmati qualifie le Maroc de « grand centre de production de cannabis »

Zeghmati qualifie le Maroc de « grand centre de production de cannabis »

Belkacem Zeghmati, ministre de la Justice, garde des Sceaux, a qualifié ce lundi 8 mars le Maroc sans le nommer de « l’un des plus grands centres » au monde de « production et d’exportation de cannabis ».

Le garde des Sceaux s’est exprimé lors du 14e congrès des Nations Unies pour la prévention du crime et la justice pénale, organisé par le Japon. Il a mis en garde contre les conséquences de ce trafic lié au cannabis.

« L’Algérie est proche géographiquement de l’un des plus grands centres de production et d’exportation de cannabis, qui engendrent blanchiment d’argent et corruption », a-t-il pointé. Et d’affirmer, « Les analyses du bureau des Nations Unies contre la drogue et le crime l’ont démontré ».

Dans ce contexte, le ministre de la Justice a réitéré l’engagement de l’Algérie à respecter les accords onusiens relatifs à la lutte contre le crime organisé.

Enfin, Belkacem Zeghmati a exprimé ses craintes quant aux proportions alarmantes que prend la cybercriminalité. « L’Algérie reste convaincue que le développement durable et l’état de droit sont étroitement liés et se renforcent mutuellement », a-t-il toutefois tempéré.

Skander Boutaiba