Zebdi : « Le pouvoir d’achat des algériens sera impacté durant ce Ramadhan »

 

Zebdi : « Le pouvoir d’achat des algériens sera impacté durant ce Ramadhan »

Selon le Président de l’Association algérienne de protection et d’orientation du consommateur et de son environnement (Apoce), Mustapha Zebdi, les déséquilibres et les  dysfonctionnements enregistrés ces derniers mois au niveau du marché ont  impacté négativement le pouvoir d’achat des familles algériennes.

L’impacte de ce dysfonctionnement du notamment à la spéculation d’une part, et d’autre part à la dévaluation de notre monnaie qui ne cesse de se dégringoler, sera ressentis indubitablement et fortement durant cette période de Ramadan. Par ailleurs, le président de l’Apoce, déplore le fait que le mois de ramadan rime avec le gaspillage, la boulimie, et l’augmentation des prix.

Il a, à cette occasion, indiqué que le mode de consommation disproportionné et boulimique des ménages durant le mois de Ramadhan, ne peut être changée du jour au lendemain. Pour la simple raison qu’il n’est pas seulement lié au consommateur, mais également aux opérateurs économiques, les outils de contrôle et du système législatif. « Les dysfonctionnements qui existent démontrent que nous ne contrôlons pas correctement notre marché » affirme M. Zebdi, appelant ainsi, à revoir certains textes de loi et plafonner les marges bénéficiaires.

Enfin, le président de l’Apoce a appelé à une révision du système fiscal en élargissant l’assiette fiscale et en réduisant les impôts, qui sont les mécanismes qui inciteront, selon lui, les opérateurs économiques à déclarer réellement leur chiffre d’affaires.

Y.M