Washington va désigner les rebelles Houthis « comme groupe terroriste » : Ttump tire sa dernière cartouche

Washington va désigner les rebelles Houthis « comme groupe terroriste » : Ttump tire sa dernière cartouche

Le gouvernement américain de Donald Trump a annoncé dimanche 10 janvier au soir, à dix jours de la fin de son mandat, qu’il allait inscrire les rebelles Houthis du Yémen sur sa liste noire des groupes «terroristes», ce qui risque selon les organisations internationales d’aggraver la crise humanitaire.

Cette sanction vise à tenir les Houthis «pour responsables de leurs actes terroristes, notamment pour les attaques transfrontalières menaçant les populations civiles, les infrastructures et le transport maritime», a déclaré le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo dans un communiqué diffusé dans la nuit.

Les rebelles Houthis au Yémen ont condamné ce lundi, leur désignation comme groupe «terroriste» par l’administration américaine sortante du président Donald Trump et ont dit se réserver le droit d’y riposter.

«Les Américains sont à l’origine du terrorisme. La politique et les actions de l’administration Trump sont du terrorisme aussi. Ses politiques reflètent une pensée en crise et sont condamnables et nous avons le droit d’y riposter», a déclaré sur Twitter un haut responsable des rebelles, Mohamed Ali al-Houthi.

A.O