Voyage de Boudaoui en territoires palestiniens occupés : première réaction d’un politique 

Voyage de Boudaoui en territoires palestiniens occupés : première réaction d’un politique 

Abdelkader Bengrina, président du mouvement El Bina, a critiqué ce jeudi 10 décembre le voyage du joueur Hicham Boudaoui en territoires occupés.

Hier mercredi, l’international algérien a été obligé de suivre ses coéquipiers. Son club, OGC Nice, affrontera ce soir le club israélien Hapoël Beer-Sheva pour le compte de la sixième journée de la Ligue Europa.
Si Bengrina a qualifié le voyage de Boudaoui d' »acte isolé », il a appelé cependant les secteurs de l’éducation, la communication et l’orientation à conscientiser les jeunes algériens. « Nous espérons que cette erreur ne se reproduise plus », a prévenu le candidat à la présidentielle de 2019.
Car, pour le patron du mouvement El Bina, la Palestine est la cause éternelle qui ne doit « souffrir d’aucune négligence, ni subir aucune conspiration ».
Skander Boutaiba