Vers un nouveau procès pour le général-major Saïd Bey

Vers un nouveau procès pour le général-major Saïd Bey

Selon le quotidien Le Soir d’Algérie, qui cite des sources sûres, la Cour suprême a accepté le pourvoi en cassation introduit par les avocats du général major Saïd Bey, ancien commandant de la 2ème région militaire (RM).

« En Novembre 2019 l’APS avait annoncé sa mise en détention pour violation des obligations judiciaires auxquels il était soumis. Saïd Bey aura droit à un nouveau procès au tribunal militaire de Blida », précise le quotidien sur sa page Facebook.

L’ancien commandant de la 2ème région militaire était accusé de «dissipation et recel d’armes et de munitions de guerre au profit de personnes non habilitées à les détenir», «enrichissement illicite» et «infraction aux consignes de l’armée».

Il était également poursuivi pour avoir «donné des armes de guerre et des munitions» à Ali Haddad, patron du groupe ETRHB, mais aussi pour avoir amasser « de manière illicite une fortune colossale».

Le procureur avait requis à l’encontre du général-major vingt ans de réclusion criminelle. Finalement, il a été condamné à une peine quinze ans de prison. La confiscation de « ses biens, y compris ceux des membres de sa famille, à l’exception de la demeure familiale », a été ordonnée.

Djaouad Amine