Cisjordanie occupée : une gifle aux partisans de la normalisation

Des milliers de logements seront construits en Cisjordanie occupée

Une gifle aux partisans de la normalisation.

Il s’agit de plusieurs centaines d’approbations concernent des habitations déjà construites illégalement, qui seront autorisées rétroactivement, selon La Paix Maintenant.

Le ministère de la Défense, responsable des permis de construire dans les implantations, a fait avancer les plans de plus de 2 700 nouvelles habitations en Cisjordanie dans la journée de jeudi dernier mettant un terme à une session de deux jours qui a permis de donner le feu vert définitif ou préalable à presque 5 000 unités de logements au total.

Ces approbations ramènent le nombre total d’unités de logements approuvées cette année à 12 159, un chiffre record a fait savoir l’observatoire des implantations La Paix Maintenant, qui a précisé qu’il y en avait eu presque 4 000 de moins l’année dernière.

La sous-commission de Haute planification de l’Administration civile se réunit habituellement quatre fois par an.

Elle ne s’était pas réunie depuis plus de sept mois. Les adeptes des implantations territoire occupé avaient évoqué un gel de facto des constructions en Cisjordanie de la part du Premier ministre Benjamin Netanyahu, sur fond de projets d’accords de normalisation qui ont depuis été signés avec les Emirats arabes unis d’une part et le Bahreïn d’autre part.

Le porte-parole du président palestinien, Nabil Abu Rudeina, a déclaré que l’Etat juif exploitait l’amélioration de ses relations avec les pays du Golfe ainsi que « le soutien aveugle apporté par l’administration Trump » pour continuer sa politique d’annexion, ce qui constitue une véritable gifle pour les pays qui ont accepté la normalisation avec l’entité sioniste.

Par Rabah Kourougli