Une délégation marocaine attendue ce dimanche dans les territoires occupés palestiniens : Rabat accélère sa trahison

Une délégation marocaine attendue ce dimanche dans les territoires occupés palestiniens : Rabat accélère sa trahison

Cette brusque accélération, dans la « normalisation et la trahison, est certainement liée à l’imminente arrivée de Joe Biden à la Maison Blanche, avec la très probable possibilité que celui-ci annule la décision du président américain sur une prétendue « marocanité du Sahara Occidental », unanimement dénoncée et rejetée par la communauté mondiale.

En attendant, une équipe de représentants du ministère des Affaires étrangères marocain doit arriver dimanche dans les territoires occupés palestiniens pour préparer la venue d’une délégation officielle, qui poursuivra les discussions entamées la semaine dernière au Maroc afin de faire progresser les relations avec l’entité sioniste.

Dans un premier temps, les médias israéliens avaient annoncé l’arrivée d’une délégation officielle mais cette information a été démentie par une source marocaine qui s’est entretenue avec i24NEWS, un média sioniste auquel Nacer Bourita, chef de la diplomatie marocaine avait réservé l’exclusivité de son premier entretien le soir-même de la honteuse visite de mardi passé.

« Nous avons convenu que la délégation marocaine viendrait ici en début de semaine afin de tout faire pour faire avancer (nos relations) », avait déclaré Benyamin Netanyahou vendredi dans une vidéo qu’il a publiée sur Twitter.

Le Premier ministre Benyamin Netanyahou a invité le même jour le roi Mohammed VI du Maroc à se rendre en Israël, lors de leur tout premier entretien téléphonique depuis la reprise des relations entre les deux pays.

R.B.