Un scientifique nucléaire iranien assassiné : le Mossad au banc des accusés

A view shows the scene of the attack that killed Prominent Iranian scientist Mohsen Fakhrizadeh, outside Tehran, Iran, November 27, 2020. WANA (West Asia News Agency) via REUTERS ATTENTION EDITORS - THIS IMAGE HAS BEEN SUPPLIED BY A THIRD PARTY.

Un scientifique nucléaire iranien assassiné : le Mossad au banc des accusés

Mohsen Fakhrizadeh, un scientifique iranien de haut rang spécialisé dans le domaine du nucléaire, a été assassiné ce vendredi dans la ville de Damavand,  près de Téhéran, selon plusieurs médias locaux.

Dans un tweet, Mohammad Javad Zarif, ministre iranien des Affaires étrangères, a accusé « Israël » d’avoir joué un rôle dans ce qu’il qualifie d’ « acte terroriste ».

« Des terroristes ont assassiné aujourd’hui un éminent scientifique iranien. Cette lâcheté – avec des indications sérieuses du rôle d’Israël – montre le bellicisme désespéré de ses auteurs », a-t-il déclaré.

https://twitter.com/JZarif?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1332345633425022976%7Ctwgr%5E%7Ctwcon%5Es1_&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.i24news.tv%2Ffr%2Factu%2Finternational%2Fmoyen-orient%2F1606485407-iran-un-scientifique-nucleaire-assassine-pres-de-teheran-medias

D’après le ministère iranien de la Défense cité par l’AFP, le scientifique a été « gravement blessé » lorsque sa voiture a été prise pour cible par plusieurs assaillants, qui ont en retour été pris à partie par l’équipe de sécurité du scientifique.

Mohsen Fakhrizadeh avait déjà été qualifié de père du programme nucléaire iranien par Benjamin Netanyahou, le premier ministre de l’occupant.

Djaouad Amar