Un officier et un soldat émiratis tués par le Polisario sur le mur de sable : Les Emirats complices de l’agression marocaine ?

Un officier et un soldat émiratis tués par le Polisario sur le mur de sable : Les Emirats complices de l’agression marocaine ?

La nouvelle fait l’effet d’une vraie bombe. Elle a été donnée par le secrétaire général du ministère sahraoui de la Sécurité, Sidi Ougal.

Dans une interview à RASD TV, il révèle en effet que les forces du Polisario, dans leurs ripostes fa à l’agression marocaine, ont tué un officier et un soldat émirati.

Le premier ne serait autre qu’un expert en informatique, plus précisément dans le maniement des drones. Cette nouvelle, pour bouleversante qu’elle soit, n’a pourtant rien d’étonnant, sachant que es monarchies du Golfe ont soutenu Rabat dans son agression, poussant le cynisme jusqu’à accepter d’ouvrir des représentations consulaires à Laâyoune, plus grande ville du Sahara Occidental occupé.

Ces gravissimes révélations, en outre, sont à relier avec le processus de normalisation de plusieurs dirigeants et non pas peuples- avec l’entité sioniste. Le Maroc, en effet, donne l’air d’avoir accepté d’officialiser cette normalisation de fait en contre partie du soutien des monarchies arabes à son agression contre la zone d’El Guerguerat, et les populations sahraouies, arabes et musulmanes.

La MAP, agence de presse marocaine, a démenti mollement ces graves révélations, ce qui s’apparent, aux yeux des observateurs, à un véritable aveu tacite.

Ali Oussi