Un Marocain derrière le renvoi de deux Algériens de l’Olympique de Marseille

Un Marocain derrière le renvoi de deux Algériens de l’Olympique de Marseille

Mehdi Baaloudj et Cyril Khetir, deux internationaux algériens de l’équipe U20, ont été renvoyés par la direction de l’Olympique de Marseille (OM) pour non respect du protocole sanitaire.

La direction du club français le plus populaire en Algérien reproche aux deux Fennecs d’avoir participé avec l’équipe nationale au tournoi UNAF, qui s’est déroulé récemment en Tunisie. Une décision radicale a donc été prise à l’encontre des deux jeunes joueurs samedi dernier, en dépit de la fragilité du motif.

Car, en effet, Baaloudj et Khetir ne pouvaient pas quitter le territoire français sans subir un test PCR. Pareillement, ils ne seraient pas autorisés à regagner la France sans le fameux sésame

En outre, un protocole sanitaire strict a été édicté par la Fédération algérienne de football. Plus important, les deux jeunes Fennecs ont été testés positifs au coronavirus au mois d’octobre. Ils étaient, par conséquent, absent au stage de pré-sélection de l’équipe nationale U20.

Nasser Larguet, directeur du centre de formation de l’OM est pointé du doigt. Celui qui fut directeur technique national du Maroc n’a pas viré, cependant, Oussama Tirghaline qui a également participé au tournoi UNAF.

Bien au contraire, Tirghaline a été ramené par Larguet en personne de l’académie Mohammed VI pour la bagatelle de 1,2 million d’euros. Un comportement qui n’est pas innocent à l’égard des deux Algériens…

Skander Boutaiba