Un haut responsable émirati se moque du premier ministre marocain

Dhahi Khalfan Tamim, actuel chef adjoint de la police et de la sécurité générale de l’émirat de Dubaï, s’est moqué de Saâdeddine El Othmani, premier ministre du royaume du Maroc, après la signature mardi, par ce dernier, des premiers accords avec « Israël ».

Dans une série de tweets, Dhahi Khalfan, réputé d’être proche du prince héritier Mohammed ben Zayed Al Nahyane, s’en est également pris à Mahmoud Abbas, président de l’Autorité palestinienne.

« J’ai aimé (ce qu’a fait) un premier ministre (El Othmani en l’occurrence) qui a condamné les Emirats arabes unis et considérait sa normalisation comme une trahison … Après deux semaines, il a signé avec les Juifs grâce à un stylo à encre indélébile », a-t-il notamment taclé.

https://twitter.com/Dhahi_Khalfan/status/1342367013008760832

Au sujet de Mahmoud Abbas, l’ancien premier flic de Dubaï a critiqué son mutisme suite à l’établissement de relations entre le Maroc et l’entité. « Ce que j’ai le plus aimé, Mahmoud Abbas … un politicien chevronné qui a condamné les Emirats Arabes Unis et s’est félicité des relations établies entre Israël et autres (pays) que les Emirats », a-t-il fustigé.

https://twitter.com/Dhahi_Khalfan/status/1342368598174691330

Fin août, Saâdeddine El Othmani a rejeté toute normalisation des relations entre le Maroc et l’entité.

« Nous refusons toute normalisation avec l’entité sioniste parce que cela l’encourage à aller plus loin dans la violation des droits du peuple palestinien», a-t-il déclaré lors de son discours inaugural du 16e Forum national de la jeunesse du Parti de la justice et du développement (PJD) qu’il préside.