Un gangster proche du palais royal marocain en a fait la révélation : « Le frère de Hassan II était un assassin pédophile ! »

Un gangster proche du palais royal marocain en a fait la révélation : « Le frère de Hassan II était un assassin pédophile ! »

Tout porte à croire que la perversion sexuelle a affecté une bonne partie de la famille royale marocaine. En tous cas, si l’homosexualité de l’actuel souverain chérifien relève désormais du secret de polichinelle, il semble que l’oncle de celui-ci et frère du défunt roi Hassan II, Moulay Abdallah, « exilé avant de décéder en Belgique du SIDA,  était bien plus qu’un vulgaire délinquant sexuel comme il en existe tant au royaume chérifien.

Selon Gérard Fauré, un trafiquant de drogue de renommée internationale, né au Maroc et réputé proche des familles royales marocaine et anglaise, Molay Abdallah était un dangereux pervers et criminel sexuel.

Pédophile notoire, révèle ce gangster reconverti en écrivain pamphlétaire, et auteur e plusieurs best-sellers, Moulay Abdallah aurai violé et assassiné pas moins de six enfants avant d’en faire disparaitre les corps avec le concours de sa garde prétorienne.

Il est même question de proxénétisme aggravé puisque des enfants ont été vendus à certains de ces innommables monstres.   C’est, donc, excédé par le comportement de Molay Abdallah que son frère le roi Hassan II a fini par s’en débarrasser en l’exilant en Belgique où il a fini par mourir du SIDA.

Gérard Fauré, né le 3 septembre 1946 à Fès au Maroc, est un ancien trafiquant de cocaïne a échelle internationale, devenu auteur de mémoires pamphlétaires. Ses livres mettent notamment en cause nombre de personnalités de la jet set et du show-biz, et épinglent plusieurs hauts magistrats et figures politiques françaises ainsi que la royauté au Maroc respectivement sous Mohammed V et Hassan II.

Et, comme si ces scandales et secrets d’alcôve royaux e suffisaient pas, c’est l’actuel roi marocain qui, récemment, avait fait parler de lui . En « mâle » s’entend, et avec perfide jeu de mot.  Quelques jours avant Noël, le 22 décembre, le roi Mohammed VI du Maroc a reçu Pierre Berg, chef de file de la communauté LGBT,  en audience au Palais royal à Marrakech. Cette entrevue a été l’occasion pour le souverain de remettre à l’homme d’affaires français âgé de 86 ans le Grand Cordon du Wissam Alaouite, ordre honorifique marocain créé en 1913.

Certains sites en profitent pour rappeler que le roi a encore derrière lui un passé gay qui le poursuit : « Lorsqu’il était encore étudiant, son père le faisait surveiller à Bruxelles, où il a fait plus que suivre un stage dans les institutions européennes puisqu’il fréquentait avec assiduité des bars et des boites de nuit très connus en Belgique.

Mohamed Abdoun

 VIDÉO :

https://www.facebook.com/lapatrienews/videos/829151200964398