Un ancien ministre français s’insurge contre les caricatures du Prophète

 Un ancien ministre français s’insurge contre les caricatures du Prophète

Luc Ferry, philosophe et ancien ministre français de l’Education, a estimé que ce n’était pas obligatoire « d’insulter les gens pour défendre la liberté d’expression », selon des médias locaux.

Alors qu’un hommage a été rendu partout en France, ce lundi, à l’enseignant décapité, l’ancien ministre de l’Education a préféré exprimer son point de vue sur Twitter. « On n’est pas obligé, pour enseigner la liberté d’expression, de montrer des caricatures qui sont à la limite de la pornographie », a-t-il déploré.

Et d’ajouter : « Si je devais aujourd’hui, dans une classe de terminale, faire un cours sur les caricatures et la liberté d’expression, je partirais éventuellement de Louis Philippe, [le dernier roi de France], transformé en poire. Ça a fait scandale à l’époque »

Le philosophe a qualifié, à ce titre, les caricatures du Prophète d’ignobles. « On n’est pas obligé d’insulter les gens pour défendre la liberté d’expression », a-t-il ajouté.

Skander Boutaiba