Un Algérien sous enquête en Italie pour avoir aidé les auteurs des attentats en France

Un Algérien sous enquête en Italie pour avoir aidé les auteurs des attentats en France

Un Algérien de 36 ans est visé par une enquête en Italie car il est soupçonné d’être membre du groupe terroriste État islamique. C’est ce qu’a annoncé ce lundi la police de ce pays européen citée par l’AFP.

Le dénommé Athmane Touami est suspecté d’avoir fourni de « faux documents » aux auteurs des attentats perpétrés le 13 novembre 2015 dans Paris et sa banlieue, en France. Il est actuellement en prison pour détention de faux papiers.

« Les investigations ont permis de constater – grâce à une large coopération internationale – la proximité du suspect avec les milieux radicaux d’inspiration djihadiste, ainsi que son activité directe de soutien aux auteurs des attentats terroristes du Bataclan, du Stade de France et des attaques armées (…) survenus à Paris le 13 novembre 2015, auteurs auxquels il a fourni de faux documents », indique un communiqué de la police de Bari, une ville du sud de l’Italie.

Selon le quotidien La Repubblica, l’individu devait sortir de prison en juin. Il aurait fait partie d’une cellule de la nébuleuse terroriste opérant en France et en Belgique, ainsi que ses deux frères. Il aurait également été en contact avec les frères Kouachi, auteurs des attentats de janvier 2015 contre les locaux de Charlie Hebdo.

Skander Boutaiba