Turquie : Les réserves de gaz découvertes estimées à 65 milliards de Dollars

Turquie : Les réserves de gaz découvertes estimées à 65 milliards de Dollars

 

La Turquie, avec la découverte d’une très grande réserve de gaz en mer noire considère, par la voix de son président Erdogan, qu’il s’agit là d’un don du ciel et d’une importance capitale pour l’avenir de la Turquie. Aussi, en dépit des tensions pérennes avec la Grèce, le président turc s’est dit décidé à accélérer les recherches en ce même lieu en déployant un nouveau navire de forage. La Grèce quant à elle n’entend pas se taire.

Selon le ministre turc de l’Energie et des Ressources naturelles, Fatih Donmez, les  réserves du champ gazier que le navire turc Fatih a découvert en mer Noire sont évaluées à quelque 65 milliards de dollars. Cette découverte que le Président  turc Recep Tayyip Erdogan avait qualifié de «  plus grand » gisement de gaz naturel « de son histoire », avait indiqué enthousiaste dans une déclaration télévisée que « cette découverte était d’une « importance historique pour l’avenir » de la Turquie, qui dépend quasi exclusivement des importations pour satisfaire son appétit énergétique croissant.

« Dieu nous a ouvert une porte vers des richesses jamais vues », s’est-il enthousiasmé. « Notre objectif est de mettre le gaz de la mer Noire au service de notre nation dès 2023 », a-t-il poursuivi.

Il a aussi annoncé que la Turquie allait accélérer ses recherches d’hydrocarbures en Méditerranée orientale en y déployant à la fin de l’année un nouveau navire de forage, en dépit des tensions avec la Grèce.


Ferhat Zafane