Tunisie : les magistrats entament une grève générale de cinq jours

Tunisie : les magistrats entament une grève générale de cinq jours

Les magistrats tunisiens entament ce lundi, une grève générale de cinq jours en signe de protestation contre la «dégradation» de leur situation sociale et sanitaire, rapporte l’agence de presse tunisienne TAP.

Dans un communiqué, l’Association des Magistrats Tunisiens (AMS) a dénoncé les mauvaises conditions de travail dans les tribunaux et la «détérioration» de la situation matérielle des magistrats.

Tout en mettant l’accent sur la nécessité d’améliorer le système de couverture sanitaire en faveur des magistrats, l’association a déploré le retard dans les réformes qui concernent notamment le statut des magistrats et la loi d’inspection.

Elle a exhorté le Conseil supérieur de la magistrature à «assumer ses responsabilités face à la dégradation de la situation sanitaire dans le secteur et la prolifération de l’épidémie dans l’ensemble des tribunaux et des établissements judiciaires».

L’association a appelé le ministère de la Justice à procéder à des opérations de désinfection des tribunaux et à les doter des équipements sanitaires nécessaires afin de remédier à la propagation du coronavirus.

M.M.H