Troisième partie : la violence radicale dans les sociétés occidentales ,camouflée par l’islamisme et le djihad

* Troisième partie : la violence radicale dans les sociétés occidentales , camouflée par  l’islamisme et le djihad.

Le terrorisme n’a pas de religion , ni de nationalité. il est tout à fait faux de vouloir expliquer la violence, en l’imputant à une religion.

L’islam radical est un concept qui a été roulé dans la farine et mis dans toutes les sauces piquantes. Il est est mélangé à tout va avec le salafisme qui n’est pas radical et guerrier.

C’est pourquoi , pour expliquer cette violence inédite et à grande échelle, on doit revenir à un passé récent .

Le radicalisme religieux trouve son origine dans l’idéologie ouahabite qui n’a aucune attache avec la religion musulmane.

Il est beaucoup plus correcte de parler d’idéologie ouahabite, qui est une culture radicale et djihadistes, conçue par les Anglais, pour discréditer l’islam et affaiblir les musulmans.

Comme El Qaida ou Daesch, ces deux organisations subversives ont été conçues par les Américains, les Anglais et le Mossad , pour affaiblir et morceler le monde musulman.

Le Ouahabisme n’est pas l’Islam et l’islam n’est pas radical .

Le Ouahabisme est une idéologie violente , radicale, guerrière et moyenâgeuse, qui veut empêcher les musulmans d’aller vers la modernité, pour les envoyer à l’âge de pierre.

Golda Meir , ex Premier Ministre de l’entité sioniste , avait bien dit que les arabes ne faisaient pas peur à son pays, tant que la démocratie n’arrive pas dans le monde Arabe.

Le message est claire . L’idéologie ouahabite doit empêcher , par tous les moyens , la démocratie d’arriver dans les pays musulmans, pour ne pas menacer les intérêts de l’occident et de l’entité sioniste.

Ben Abdelouahab, fossoyeur et fondateur du Ouahabisme, est un espion Anglais, qui avait pour mission d’interpréter le Coran, de manière rigoriste, et de faire du djihad, un concept guerrier et belliqueux.

C’est le Ouahabisme qui est aussi derrière l’islam politique, qui a constitué la matrice des Frères Musulmans. ,

Le mouvement des Frere Musulmans ( FM) a été créé en 1928,en Egypte, sous protectorat Anglais, par Hassan El Benna .

Il est notoirement établi que Hassen el Benna  est un agent des services Anglais, qui ont fait la promotion, en Europe, de cette secte des assassins.

Cette organisation s’est rapidement répandue au Moyen Orient et au Maghreb, avec des structures satellites, bien organisées, qui se sont implantées, sous la forme d’associations caritatives, dans les quartiers populaires et déshérités, prônant un islam radical et politique, dont l’objectif est de prendre le pouvoir, de manière violente, en renversant l’ordre établi, par la cohabitation ou par la voie du suffrage universel.

La présence des FM en Europe, remonte aux années 1950. La France est l’épicentre de ce mouvement en Europe. Les FM disposent, en France, d’environ 250 associations et près de 100 lieux de culte.

Les premiers pionniers des frères musulmans en Europe,  avaient leur entrée privilégiée, dans les chancelleries Européennes, à l’exemple du richichisme , Said Ramadane, en Allemagne, secrétaire personnel de hassan el Benna, père de Tariq Remadane et gendre de Hassen el Benna.

Said Ramadan, un des fondateur de l’organisation des frères musulmans , est aussi l’un des fondateurs de la Ligue islamique mondiale , inspirée par les Saoudiens.

Selon une note des services fédéraux suisses, Said ramadan est en excellent terme avec les services Anglais et Américains. Un autre document, daté du 5 juillet 1967, présente Saïd Ramadan comme un agent des Anglais et des Américains.

Said ramadan a été même invité à la Maison Blanche, grâce à de solides appuis, au sein de la CIA.

Munich a été transformée par Said Ramadan, surnommé l’homme à la Cadillac, comme une base avancée  en Europe, durant la guerre froide, avec le soutien actif de la CIA, pour aller faire le djihad en Afghanistan.C’est la CIA qui est le géniteur de Ben Laden et de son organisation El Qaida , pour mener, au nom d’Allah, la guerre sainte et le Djihad en Afghanistan .

Le glissement de l’idéologie des frères musulmans, vers l’islam djihadiste a été rendu possible grâce aux fonds débloqués par la CIA et l’Arabie saoudite, pour mobiliser les réseaux djihadistes en Europe et en Afghanistan.

Dans le coran , le djihad n’est pas un concept guerrier. Il est fondé sur la légitime défense, qui interdit aux musulmans de porter préjudice à autrui.

Faut il rappeler que les capitales occidentales ont été le refuge royal, de notoires terroristes qui ont été accueillis dans ces pays, avec tous les honneurs , au nom de la liberté, et qui ont commis des carnages horribles, dans nos pays .

L’ayatollah Khomeini a élu domicile en France, tout en bénéficiant du droit d’asile, dans des conditions douteuses et intéressées .

C’est en France qu’il a préparé et organisé l’installation, en Iran, d’une théocratie médiévale. Il est rentré triomphalement à Téhéran, en VIP,  dans un avion d’Air France !

C’est le cas d’Anouar haddam, réfugié aux États Unis, qui a revendiqué l’attentat de Amirouche à Alger , ayant provoqué 250 morts et qui  jouit ,en toute impunité, de la protection de ce pays !

Tuer un occidental , c’est du terrorisme. Tuer des musulmans, c’est des groupes armés .

Voilà  un discours officiel occidental qui a toujours manipulé les concepts, en parlant de combattants, quand on tue des musulmans et de terroristes, quand on tue des occidentaux.

Le terrorisme est occidental, il trouve son fondement dans le colonialisme et l’impérialisme,qui sont une violence qui a été commise contre des millions de personnes dans le monde.

Voilà que maintenant les rôles sont renversés et c’est les musulmans qui sont traités de terroristes, dans des campagnes de dénigrement virulentes et inhumaines, apparentées à de véritables chasses à l’homme .

Avec le temps, les langues se délient pour confirmer que le terrorisme a été souvent instrumentalisé, pour justifier des interventions militaires étrangères .

Au États Unis, d’anciens de la CIA et du FBI , ont reconnu avoir enrôlé des dealers et des délinquants , pour provoquer des actes terroristes.  L’attaque du 11 septembre aux États Unis a balisé la route à l’intervention Étrangère en Irak.

Un tél procédé, peut aussi être envisagé ailleurs, dans d’autres pays .

Dans le profil psychologique des personnes qui passent à l’acte terroriste , il a été souvent relevé qu’un nombre important dispose d’antécédents psychiatriques, rendant ,de droit , la qualification d’acte terroriste, inadaptée et inopportune.

Les dysfonctionnements des sociétés occidentales , sécrétant une violence inouïe , semblent être bien camouflés , en mettant sur le compte de l’islam à chaque fois que des marginaux commettent un crime retentissant.

La qualification d’acte terroriste de tout attentat sert maintenant d’alibi pour cacher les carences de gouvernance des sociétés occidentales.

A chaque fois que l’on enregistre un attentat,dans une capitale occidentale , dans la minute qui suit et dans une précipitation douteuse, il est mis systématiquement sur le compte du terrorisme.

La gestion de la communication en matière de terrorisme ne doit pas être aussi confiée à des radicaux .

Quand un attentat est le produit d’une personne qui a agi seul , il est dans les usages recommandé la prudence.

Les procédures obéissent à un protocole rigoureux, devant permettre de mener toutes les investigations, pour recueillir le maximum d’indices matériels, reconstituer le profil psychologique de la personne et de ses antécédents, de ses relations et de son entourage, de ses divers moyens de communication, avant de qualifier la nature de l’attentat et de son auteur , pour corroborer une éventuelle thèse terroriste.

Quand il n’y a aucun indice corroborant la thèse terroriste, la justice les inscrit dans la rubrique de la criminalité.

EN revanche ,  lorsqu’un attentat est commis par une personne , ou plusieurs, avec une logistique et des moyens,  soutenus par une logistique et une  organisation, il est plus facile de qualifier de tels actes . Dans la plus part de ces cas, ces attentats sont revendiqués par une organisation subversive et terroriste.

Hassen Kacimi