Transition numérique la presse : 45 sites déjà enregistrés

Transition numérique e la presse : 45 sites déjà enregistrés

Le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Ammar Belhimer, a annoncé lundi à Alger l’enregistrement de 45 sites d’informations électroniques sécurisés, affirmant que l’objectif était d’atteindre une centaine avant le début de l’été prochain. « Un total de 45 sites électroniques d’information ont été enregistrés au jour d’aujourd’hui, et l’objectif du secteur est d’arriver à une centaine avant l’été prochain », a déclaré à la presse M. Belhimer en marge des Assises nationales sur l’économie de la connaissance. Ces sites électroniques, dont le domaine est le .dz, sont « totalement sécurisés », a-t-il affirmé, indiquant que ces sites « doivent disposer d’un niveau professionnel respectant l’éthique journalistique et les lois de la République ». 

M. Belhimer a déclaré, par ailleurs, que « la transition numérique de la presse écrite est désormais une nécessité impérieuse, au regard de l’évolution de la scène médiatique de par le monde », estimant que « la presse en papier est finie est que l’avenir réside dans la presse électronique ». 

« Entre 2010 et 2018, il a été enregistré une baisse de 80% des tirages de journaux en papier, un taux qui a encore régressé depuis la pandémie du coronavirus à cause de la non distribution de ces journaux », a-t-il estimé. Il a fait savoir que « 70% des lecteurs en Algérie accèdent, actuellement, à l’information par le biais de la presse électronique ». 

« Nous allons soutenir la presse électronique et notre ambition est la création par les jeunes diplômés de sites électroniques notamment de proximité et spécialisés », a-t-il encore dit. Evoquant la publicité, le ministre a indiqué que « c’est le droit de tous les médias d’obtenir de la publicité publique en toute transparence, mais, a-t-il ajouté, notre priorité est la presse électronique ».

R.N.