Tiaret : pour échapper à son arrestation, un homme s’immole

Tiaret : pour échapper à son arrestation, un homme s’immole

Il est décédé au CHU d’Oran. A Aïn Deheb, une commune située dans la wilaya de Tiaret, un homme s’est immolé par le feu pour échapper à son arrestation.

Agé de 30 ans, l’individu faisait l’objet d’une décision d’arrestation émanant de la justice pour « association de malfaiteurs dont le but est de commettre des délits contre les personnes et les biens, coups et blessures par l’usage d’une arme, violation de domicile en ayant recours à la violence et destruction de la propriété d’autrui », indique ce dimanche un communiqué de la DGSN.

Dès l’arrivée des éléments de la Sûreté nationale sur les lieux, le suspect « s’est mis dans un état hystérique, proférant à leur encontre une série d’injures et menaçant de s’immoler par le feu », ajoute la même source.

Face à cette situation, les policiers ont tenté de le calmer. Le but étant de le dissuader de mettre en exécution ses menaces.

Malgré leur tentative, le trentenaire s’est aspergé d’un liquide inflammable, puis a allumé le feu. Suite à quoi, les éléments de la police et des citoyens sont intervenus pour lui porter secours.

Grièvement blessé, il a été transporté « en urgence » à la polyclinique d’Aïn Deheb où il a été mis sous observation médicale, affirme le communiqué. Le jeune homme a été, par la suite, transféré vers le CHU d’Oran. Son décès a été annoncé le 19 août dernier.

« Une enquête est ouverte par les services de police sous la supervisions de l’autorité judiciaire compétente », conclut la DGSN.

Nacereddine Benkharef