Terrorisme au Sahel : Quatre militaires tchadiens assassinés

Terrorisme au Sahel : Quatre militaires tchadiens assassinés
Quatre militaires tchadiens ont été tués et d’autres blessés dans une embuscade d’un groupe terroriste de l’organisation Boko Haram dans la province du Lac, à l’ouest du pays, selon un responsable local, cité par les médias.
« Un contingent de nos forces qui effectuait une patrouille, lundi, dans la localité de Ngouboua et Kaïga, a été pris pour cible lundi, par les terroristes de Boko Haram », a indiqué le gouverneur de la province du Lac, le général de division Abadi Saïr Fadoul.
La sinistre organisation terroriste, Boko Haram, est présente autour du Lac, espace  partagé entre le Tchad, le Niger, le Nigeria et le Cameroun, où elle dispose d camps d’entraînement et s’adonne à des rapts de civils et des attaques contre les militaires.
Le groupe terroriste Boko Haram, apparu en 2009 dans le nord-est du Nigeria, a étendu ses activités criminelles dans la région du Sahel, faisant de nombreuses victimes et des déplacés.
Ab. M.