Tentative d’immigration clandestine : 49 personnes arrêtées à Mostaganem

 

Tentative d’immigration clandestine : 49 personnes arrêtées à Mostaganem

Les  garde-côtes ont mis en échec, dans la nuit du jeudi à vendredi, au large de Mostaganem, plusieurs tentatives d’immigration clandestine et arrêté 49 personnes dont des étrangers, a rapporté l’APS.

« Au cours de patrouilles effectuées entre 22 heures et 3 heures du matin, les garde-côtes ont intercepté au Nord du port commercial de Mostaganem et au large de la côte Est de la wilaya, trois groupes de candidats à l’immigration clandestine se trouvant à bord d’embarcations traditionnelles », selon la même source.

Les mis en cause dont 3 ressortissants étrangers, 4 mineurs et une femme, qui ont été conduits au port commercial de la ville avant d’être pris en charge par les éléments de la protection civile, seront remis aux services sécuritaires compétents avant d’être ensuite déférées devant la justice, a-t-on précisé.

Depuis quelques semaines et avec le retour des conditions météorologiques favorables à la navigation maritime,  on assiste à des tentatives d’immigration clandestine impliquant des jeunes qui n’hésitent pas à s’rembarquer dans des embarcations de fortune en direction des côtes européennes, bernés par des trafiquants sans foi ni loi, qui ne courent que derrière  l’argent.

Ces trafiquants d’êtres humains constitués en réseaux organisés  se soucient  comme d’une guigne de la vie en mer des jeunes qu’ils recrutent pour leurs périlleuses et incertaines traversées, se soucient plutôt des liasses qu’ils ramassent auprès des ces infortunés, dont les corps de plusieurs d’entre eux ont été rejetés par les vagues et retrouvés sur les plages ces derniers jours.       

Les jeunes qui s’embarquent pour ces aventures incertaines en quête d’un eldorado européen inexistant, et qui sont passibles de prison, s’ils sont  appréhendés par les services de sécurité, sont  en réalité de potentielles victimes des trafiquants. Ce sont ces criminels et leurs complices qui sont en premier lieu les responsables des drames de l’immigration clandestine qui endeuillent des familles entières.

Ad. M.