Tentative d’empoisonnement de Kais Saied : la présidence tunisienne dément

Tentative d’empoisonnement de Kais Saied : la présidence de la République tunisienne  dément  

La présidence de la République tunisienne a démenti vendredi l’information attribuée à un journal local, à propos d’une tentative de porter atteinte à la sécurité du président de la République, Kais Saied.

Selon des informations relayées par le journal tunisien al-Chourouk, dans son édition de ce vendredi 21 août, « un boulanger du Lac II qui approvisionne la Présidence (tunisienne) aurait été soudoyé par un homme d’affaires pour mettre du poison dans le pain destiné au palais de Carthage », le siège de la Présidence tunisienne .

D’après un autre média local, ce serait un conflit entre deux boulangeries qui est à « l’origine de la plainte déposée par un individu pour saboter le travail de son concurrent ».

« L’individu aurait eu des soupçons sur son concurrent, qui est le fournisseur de la présidence de la République. Il l’aurait accusé d’avoir reçu de l’argent de la part d’un homme d’affaires dans le but de mettre un produit toxique pour empoisonner le président Saied », a ajouté cette source.

Le média citant des sources officielles, a expliqué que « l’affaire n’était pas sérieuse » et  qu’il ne s’agissait que d’une histoire de « sabotage entre concurrents », soulignant que «l’enquête se poursuit pour connaître tous les détails de l’affaire ».

Ad. M.