Tensions au  Mali : Le président Ibrahim Boubacar Keita dissout  la Cour constitutionnelle

Tensions au  Mali : Le président Ibrahim Boubacar Keita dissout  la Cour constitutionnelle

La tension qui sévit en ce moment dans la capitale malienne, Bamako,  a engendré quatre morts et la dissolution de fait de la Cour Constitutionnelle, décidée par le président Ibrahim Boubacar keita, durant la soirée du samedi.  La capitale Bamako connait, avec la montée de cette insurrection la pire journée de troubles civils  depuis des années. Devant cette situation insurrectionnelle qui  dure depuis plus de 48 heures,  l’’imam Mahmoud Dicko, l’un des principaux leaders de la coalition contestant le pouvoir, a appelé ses partisans au calme « Ne provoquez personne. Ne vous attaquez à personne. Je parlerai cet après-midi et cela sera diffusé à la télévision. Avant cela, ne mettez pas le feu aux stations essence ni à (cet) arrondissement. Du calme, s’il-vous-plaît! Du calme ! Du calme ! », a martelé l’imam depuis la mosquée où il prêche habituellement.

Ferhat Zafane (agences)

https://www.lapatrienews.com/boutebakh-succede-a-zeghadnia-a-la-tete-de-la-surete-de-la-wilaya-de-setif/