Téléphonie mobile : 45,22 millions d’abonnés au 3ème trimestre 2020 en Algérie

Téléphonie mobile : 45,22 millions d’abonnés au 3ème trimestre 2020 en Algérie

L’essor mondial des communications cellulaires mobiles a vraiment été prodigieux.

Selon les derniers chiffres de l’institut TeleGeography, 7,95 milliards d’abonnements mobiles étaient actifs dans le monde à la fin de 2019, contre 6,97 milliards cinq ans plus tôt et 4,61 milliards à la fin de 2009.

Cette révolution concerne aussi bien les pays développés que les pays en développement: dans les premiers, le cellulaire mobile vers lequel les utilisateurs se précipitent sert de complément aux lignes fixes existantes; dans les seconds, l’adoption du cellulaire mobile permet de combler la pénurie de lignes fixes.

Et c’est le cas notamment de l’Algérie qui comptait  45,22 millions au 3ème trimestre de l’année 2020, en légère baisse de 0,66% par rapport à la même période de 2019 où il était fixé à 45,52 millions d’abonnés, indique le dernier rapport de l’Autorité de régulation de la Poste et des communications électroniques (ARPCE).

Sur les 45,22 millions d’abonnés actifs, 7,15 millions sont des abonnés au réseau GSM soit 15,81 %, contre 38,07 millions abonnés au réseau 3G/4G, soit 84,19 %, selon le rapport.

L’ARPCE relève, toutefois, une diminution de 20,33% du parc d’abonnés GSM en l’espace d’une année (7,15 millions au 3ème trimestre de l’année 2020, contre 8,97 millions à la même période de 2019), expliquant cette situation par la migration des abonnés GSM vers les réseaux de nouvelles technologies 3G et 4G.

Le taux de pénétration au réseau mobile a enregistré une légère baisse de 0,13 %, passant de 103% au 3ème trimestre de l’année dernière à 102,87% au 3ème trimestre de l’année en cours, note le rapport, élaboré selon une population algérienne estimée à 43,96 millions et un nombre de ménages à 7,32 millions, au 30 septembre 2020.

Pour ce qui est de la voix acheminée à travers les réseaux de téléphonie mobile, son trafic a atteint un volume de 40.816 millions de minutes, dont 85,92% réalisé en intra-réseau, 13,92 % en trafic national sortant, 0,10% en trafic international sortant et 0,06 % en trafic international entrant.

Quant au revenu mensuel moyen par abonné (ARPU), il est passé de 511 dinars algérien (DA) à 533 DA en l’espace d’une année.

Concernant l’évolution du parc global d’abonnés par opérateur, Mobilis demeure toujours en tête avec 18,75 millions d’abonnés au 3ème trimestre de 2020, en hausse comparativement à la même période de 2019 où il avait 18,17 millions, suivi d’Ooredoo avec 14,47 millions au 3ème trimestre 2020 (15,07 millions par rapport à la même période de 2019) et de Djezzy avec 11,99 millions d’abonnés au 3ème trimestre de 2020 (12,27 millions au 3ème trimestre de 2019).

Dj. Am