Tchad : Un Conseil militaire transitoire présidé par le fils d’Idriss Déby prend le pouvoir

Tchad : Un Conseil militaire transitoire présidé par le fils d’Idriss Déby prend le pouvoir

« Le président de la République, chef de l’Etat, chef suprême des armées Idriss Déby Itno vient de connaître son dernier souffle en défendant l’intégrité territoriale sur le champ de bataille », a annoncé ce mardi un porte-parole de l’armée tchadienne.

Le Conseil militaire va conduire les affaires alors que le défunt président du Tchad venait d’être réélu pour un nouveau mandat à la tête de l’État. La victoire d’Idriss Déby à 79,32% des voix avait été confirmée, lundi, par l’organe chargé d’organiser les élections. Selo plusieurs médias français, c’est l’armée tchadienne qui a annoncé à la télévision d’État, mardi 20 avril, la mort du président Idriss Déby.

Il venait tout juste d’être réélu à la tête du Tchad. Son élection à 79,32% des voix avait été confirmée, lundi, par la plus haute juridiction du Tchad. Âgé de 68 ans, il était le tout-puissant chef d’État du Tchad depuis son coup d’État le 2 décembre 1990, qu’il avait fomenté avec l’aide de la France.

K.Z.