Tayeb Zitouni : « l’Algérie est visée par ‘certains’ de ses enfants »

Tayeb Zitouni : « l’Algérie est visée par ‘certains’ de ses enfants »

S’exprimant lors d’une rencontre au musée du Moudjahid ce mardi 25 août, Tayeb Zitouni, ministre des Moudjahidine, a affirmé que l’Algérie demeure un pays visé.

« L’Algérie est visée par ses propres enfants qui ne croient ni en l’Histoire, ni en les martyrs », s’est-t-il notamment désolé.

Le ministre, qui s’adressait aux activistes de la Société civile opérant dans le domaine de la solidarité pendant l’épidémie de coronavirus, est revenu, à ce titre, sur l’annonce faite hier par la présidence de la République concernant le référendum sur la révision Constitutionnelle.

Pour lui, il n’y a pas l’ombre d’un doute : « la nouvelle constitution donnera la parole au peuple ».

Hier lundi, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a reçu Mohamed Chorfi, président de l’Autorité nationale indépendante des élections. Ce dernier lui « a présenté un exposé sur les préparatifs en cours pour l’organisation des échéances électorales programmées, à commencer par le référendum sur le projet de révision de la Constitution »

« Au cours de cette rencontre et à la lumière des consultations du président de la République avec les parties concernées, il a été décidé de fixer la date du 1er novembre 2020 pour la tenue du référendum sur la révision de la constitution », a indiqué un communiqué de la présidence.