Tarek Kour, président de l’ONPLC : « l’amendement de la Constitution traduit la volonté politique de lutter contre la corruption »

Tarek Kour, président de l’ONPLC : « L’amendement de la Constitution traduit la volonté politique de lutter contre la corruption »

Le président de l’Organe national de prévention et de lutte contre la corruption (ONPLC), Tarek Kour, a déclaré aujourd’hui, que le projet d’amendement de la Constitution traduisait la volonté politique de lutter contre la corruption.

Lors de son passage au Forum de la Radio Nationale, M. Kour a expliqué que le projet d’amendement de la constitution renforçait les pouvoirs de l’autorité suprême pour lutter contre la corruption. Et cela passe par sa transition d’un rôle de conseil à l’activation de son rôle du contrôle.

Le responsable rappelle que l’Organe national de prévention et de lutte contre la corruption a le pouvoir de saisir directement les autorités judiciaires sur toutes les questions liées aux dossiers de corruption.

Kour a souligné la nécessité d’impliquer la société civile en tant que partenaire clé dans la prévention de toutes les formes de corruption.

Yahia Maouchi