Talaie El Houriat : « l’Algérie est objectivement la cible non déclarée de ces manœuvres déstabilisatrices »

Talaie El Houriat : « l’Algérie est objectivement la cible non déclarée de ces manœuvres déstabilisatrices »

 

Dans un communiqué rendu public, ce soir, le parti du président démissionnaire, Ali Benflis, Talaie El Houriat, a réagi à la normalisation MarocIsraël.

Ainsi le parti Avant-garde des libertés estime que cette transaction politique entre le Royaume du Maroc et entité sioniste, « bénie » par l’actuelle administration américaine qui, en guise de récompense déclare reconnaitre la « souveraineté de l’occupant marocain sur le territoire sahraoui », constitue une violation flagrante de la légalité internationale par cette même puissance américaine, membre permanent du Conseil de Sécurité des Nations Unies et par le Royaume du Maroc. « Cette atteinte violente aux droits de l’Homme s’est produite le jour même où l’humanité célébrait la journée Internationale des Droits de l’Homme.

En agissant ainsi, les trois pays se liguent ouvertement contre les droits fondamentaux des Peuples Palestinien et Sahraoui dont celui de bénéficier du droit à l’autodétermination consacré par le droit international et du droit à vivre libre et indépendant sur leurs territoires nationaux respectifs pour lesquels ces Peuples mènent leur lutte de libération nationale.

Cette transaction qui s’identifie à un marché de dupes conclu en toute illégalité aux dépens des Peuples Palestinien et Sahraoui ne règlera aucun des deux conflits et ne mettra jamais un terme à la résistance, par tous les moyens, de ces Peuples et tant que ces peuples sont animés d’une volonté invincible pour arracher leur indépendance » rappelle le parti dans son communiqué.

Dans le même ordre d’idée, les rédacteurs de ce communiqué estiment que,  « bien au contraire, si elle est maintenue, elle érode toute tentative américaine de jouer, à l’avenir, un rôle efficient dans le règlement de ces deux conflits. Plus que jamais auparavant, la paix et la sécurité régionales, tant au Moyen Orient qu’au Maghreb sont menacées avec une intensité qui constitue une réelle menace à la stabilité des deux régions ».

Dans ce contexte le parti Talaie El Houriat, considère légitimement que l’Algérie est objectivement la cible non déclarée de ces manœuvres déstabilisatrices qui se trament dans la région.

Le parti rappelle également que, l’Organisation des Nations Unies et l’Union Africaine, sont d’avantage sollicitées pour assumer pleinement leurs devoirs envers les peuples Palestinien et Sahraoui dans le cadre de la légalité internationale et partant du principe que le dialogue et la négociation doivent prévaloir.

Yahia Maouchi