Syrie : El Assad sera-t-il traduit devant la CPI ?

Syrie : El Assad sera-t-il traduit devant la CPI ?

Dix-huit pays européens, dont la France, sont montés ces jours-ci au créneau pour demander qu’El Assad et des membres de son régime soient traduits devant la justice internationale pour crimes de guerre qu’ils auraient commis durant la décennie écoulée.

C’est une véritable envolée médiatique et diplomatique que les européens ont mis en branle par le biais d’une tribune conjointe publiée dernièrement afin de rappeler leur détermination pour que la Cour Internationale de Justice se saisisse de l’affaire et convoque El Assad et des membres de son régime pour les juger.

Mais il faudrait aussi noter que le Conseil de Sécurité de l’ONU ne pourra pas saisir la CPI à cause de l’opposition de la Chine et de la Russie.

De son côté, le président français, Emmanuel Macron fait l’objet d’une plainte devant la CPI déposée le 30 mars écoulé.

Tahar Mansour