Sur le Sahara occidental, les positions de l’Algérie et du Mali convergent

Sur le Sahara occidental, les positions de l’Algérie et du Mali convergent

Dans un communiqué commun publié ce lundi 15 mars, l’Algérie et le Mali ont exprimé des positions convergentes concernant la cause sahraouie, celle palestinienne et la situation en Libye.

Publié à l’issue de la visite de travail et d’amitié de Bah N’Daw, chef de l’Etat malien,  à Alger, le communiqué a appelé « le Royaume du Maroc et le Front Polisario de reprendre les négociations sous les auspices du Secrétaire général des Nations unies ».

Des négociations « sans conditions préalables et de bonne foi, en vue de parvenir à une solution politique juste et durable qui permette l’autodétermination du peuple du Sahara occidental », souligne la même source.

Et d’ajouter, « Les deux chefs d’Etat ont appelé l’Union africaine à apporter sa contribution pour le règlement de ce conflit qui menace la paix et la sécurité sur le continent et ont exprimé leur satisfaction suite à la réinscription de ce dossier à l’agenda du Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine tel que décidé par la réunion du Conseil, au niveau des chefs d’Etat et de Gouvernement, tenue le 9 mars 2021 ».

En ce qui concerne la cause palestinienne, les deux pays ont réitéré « leur soutien indéfectible au peuple palestinien pour l’exercice de ses droits inaliénables, y compris l’établissement d’un Etat indépendant et souverain avec pour capitale El-Qods Echarif conformément à la légalité internationale ».

Enfin, le chef de l’Etat malien a invité Abdelmadjid Tebboune, président de la République, à « effectuer très rapidement une visite d’Etat au Mali ». La date de cette visite « sera à convenir d’un commun accord par voie diplomatique ».

Skander Boutaiba