Super coupe d’Algérie : CRB 2  USMA 1 : Dame coupe  sourit aux Belouizdadis

Super coupe d’Algérie : CRB 2  USMA 1 ( Fin de match) 

 Dame coupe  sourit aux Belouizdadis

Dans un stade soumis aux restrictions imposées par la crise sanitaire, le CRBélouizdad champion d’Algérie en titre, a croisé le fer avec  le club de Soustara  avec comme enjeu le premier titre de la saison footballistique 2020-2021 et la succession de l’USM Bel-Abbès, dernier vainqueur de l’épreuve. Si le CRB, champion d’Algérie sortant, nourrit l’ambition de confirmer sa renaissance et d’enchaîner avec un second trophée, en revanche,  la formation de Soustara est entrée dans le match  avec la détermination  de  puiser au fond de ses ressources pour sortir vainqueur d’une  épreuve qu’elle a remportée à deux reprises (2013, 2016).

Dès l’entame de la partie dirigée par Youcef Gamouh, assisté de Benabdellah Omari et d’Abbès Akram Zerhouni, les poulains du coach français Franck Dumas ont montré plus d’ aptitudes à  dominer un adversaire qui lui aussi ne devait rater sa sortie. Il a fallu attendre la 8′ pour voir Amir Sayoud concrétiser l’occasion d’un pénalty . Sinon jusqu’à la 30′, les deux adversaires se sont contentés de s’observer avec, signalons-le, quelques gestes agressifs que l’arbitre Gamouh n’a pas laissé filer.

Au retour de la pause-citron, mus par leur victoire, les poulains de Franck Dumas, ont paru plus en-devant des Usmistes qui se mêlaient les pinceaux.  Course contre la montre pour les Usmistes mais la précipitation leur a fait faire des actions stériles face à des Rouge et Blanc plus réalistes.

Il aura fallu attendre la 60 ‘ pour voir l’égalisation de l’USMA par l’entremise de  Mahious qui, d’un beau but, diminue l’écart. Avec un tel score, les Rouge et Blanc, paraissaient vouloir gérer le match  sur consigne du coach Dumas, mais les gars de Soustara ne l’entendaient pas de cette oreille. En effet, la défense belcourtoise a eu beaucop à faire devant les attaquants de l’USMA qui semblaient plus entreprenants. Mais, il leur était difficile de surmonter cet écart de buts. Par ailleurs, il faut signaler l’excellent état de la pelouse du stade du 5- Juillet ainsi que l’arbitrage impeccable du trio arbitral. Finalement, cette rencontre officielle qui s’est déroulée dans des circonstances exceptionnelles, en raison de la crise sanitaire,  a fini par sourire aux Algérois de Belcourt . Ce qui leur a permis de recevoir leur trophée des mains du Premier ministre, Abdelaziz Djerad . Bravo Chabab , Après le titre de champion , la super-coupe est venue  orner les armpoiries du club Rouge et Blanc. Ne dit-on pas que l’appétit vient en mangeant ?

Ferhat Zafane