Sonatrach : Fin des travaux de réparation, les stations de pompage redémarrent

 

Sonatrach : Fin des travaux de réparation, les stations de pompage redémarrent

 

Le groupe Sonatrach a annoncé, dimanche soir, la fin des  travaux de réparation et de maintenance sur l’oléoduc OK 1 suite aux récentes fuites causées par des intempéries jeudi dernier dans la wilaya d’El Oued.

Le groupe pétrolier public précise dans un communiqué que « les travaux de soudage et d’entretien ont pris fin avec succès vers 17h30 et les stations de pompage ont été redémarrées en prévision de la reprise du transport du pétrole via cet oléoduc ». Pour rappel, deux fuites sont survenues jeudi dernier au niveau du pipeline OK1 dans la région d’El Baaj (El Oued), reliant le bassin rouge (Hassi Messaoud) et Skikda.

La première fuite a été enregistrée à la sortie de la station de pompage SP2 à Djaamaa, dans la commune d’El Oued, point 190 + 200 (PK), tandis que la deuxième fuite a été, quant à elle, enregistrée au point PK 263 dans la région d’Al-Baaj, dans la wilaya déléguée d’El M’gheir. En application des instructions du P-dg du groupe, Toufik Hakkar, qui a constaté vendredi l’incident, des équipes techniques de l’Entreprise nationale des services aux puits (ENSP) spécialisées dans l’aspiration des eaux polluées se sont déplacées samedi sur les lieux.

Plusieurs mesures et décisions ont été prises pour remédier aux dégâts dus à la fuite de pétrole. Des mesures qui consistent à diligenter une enquête complémentaire pour déterminer d’autres raisons derrière cet incident et dépêcher une équipe multidisciplinaire pour établir un diagnostic global tout le long de l’oued, afin d’évaluer l’ampleur des dégâts potentiels sur l’environnement, est-il relevé.

Il a été décidé ainsi de mobiliser, sans délai, l’ensemble des moyens et filiales du Groupe pour l’absorption et l’aspiration des eaux polluées le long de l’oued, le traitement de toutes les flaques d’eau contaminées et le terrassement de certains tronçons qui feront l’objet de traitement par des unités spécialisées de l’entreprise, ajoute-t-on dans le communiqué.

Il a été également décidé du contrôle régulier des eaux sous-terraines pendant une année, avec les moyens de la société, tout en confiant cette mission au département des laboratoires relevant de la Sonatrach.

 Yanis Younsi