Situation au Sahara occidental : Le Conseil de sécurité adopte la lettre du président Ghali

Situation au Sahara occidental : Le Conseil de sécurité adopte la lettre du président Ghali

Le Conseil de Sécurité a adopté la lettre envoyée par le président sahraoui, Ibrahim Ghali, comme document officiel suite à l’agression marocaine dans la région d’El-Guerguerat le 13 novembre dernier.

Ce courrier rappelons-le, a été adressé au Conseil de sécurité,  après que le Royaume du Maroc ait violé l’accord de cessez-le-feu en attaquant, le 13 novembre 2020, des civils qui manifestaient pacifiquement devant la brèche illégale d’El-Guerguerat, et ouvrant trois autres brèches dans le mur militaire marocain en violation flagrante de l’accord militaire n 1 signé entre le Front Polisario et le Royaume du Maroc, sous la supervision des Nations Unies ».

A cet effet, Ibrahim Ghali incombe, dans cette lettre adressée au Conseil de sécurité, l’entière responsabilité au régime marocain, et appelle les Nations Unies à une intervention urgente pour mettre fin à cette agression manifeste en les informant  des répercussions de l’attaque agressive des  forces militaires marocaines contre des civils sahraouis non armés manifestant pacifiquement près de la brèche illégale d’El Guerguerat, au sud-ouest du Sahara occidental.

Dans le même sillage, le président de la RASD  avait indiqué que cette agression, survenue  la veille des poursuites des pourparlers entre le Secrétaire général des Nations Unies  et le Front Polisario est la preuve tangible de la mauvais volonté de l’occupant marocain à arriver à une solution qui tracera la voie de l’autodétermination du peuple sahraoui.

Allant plus loin dans son argumentaire juste et édifiant, le président sahraoui a indiqué dans cette lettre adressé au Conseil de Sécurité que l’agression perpétrée par l’armée marocaine contre des sahraouis qui manifestent pacifiquement compromet non seulement le retour à un cessez-le –feu mais également à la poursuite d’une solution pacifique pour mettre fin à la dernière colonie existante en Afrique

 Ferhat Zafane