Sidi Bel-Abbès : Les travailleurs de l’ENIE, montent au créneau

Sidi Bel-Abbès : Les travailleurs de l’ENIE, montent au créneau

Plusieurs employés de l’Entreprise  nationale des industries électroniques (ENIE), de Sidi Bel-Abbès sont montés au créneau ce jeudi 07 janvier en observant, pour le troisième jour consécutif, un piquet de protestation.

Les travailleurs,   réclament la ponctualité dans le versement de leurs salaires et dénoncent le retard accusé dans le versement de ma mensualité du mois de décembre de l’année passée, en plus du versement, revendiquent les protestataires, des arriérés de salaires et un changement à l’administration de leur entreprise.

«Celle-ci (l’actuelle administration) n’a pas répondu aux ambitions des employés», déplorent plusieurs protestataires.

Le Président directeur général de  l’entreprise,   Abbès Mekamene, a  qualifié d’«illégale cette action » expliquant que «des  travailleurs s sont abstenus quant à travailler sans passer par la voies réglementaire à savoir le préavis de grève ».

Il a ajouté que «le mouvement de protestation n’a pas eu l’aval de la section syndicales des travailleurs ».

La même source reconnait «le retard d’une semaine accusé dans le versement des salaires et qui a été rattrapé», soulignant que «la situation des mensualités é été signée ces dernières heures».

Et d’exhorter les employés à surseoir à leur « action » et revenir à la raison en faisant preuve de responsabilité. D’autant plus, ajoute la même source, l’entreprise s’est engagée dans plusieurs projets lui permettant de s’imposer dans le secteur  de l’électronique.

«Ces projets  à augmenteront les revenus et permettront la régularisation des salaires des travailleurs à temps », a-t-on indiqué.

Yacine Bouali