Selon Military Watch Magazine : Les forces aériennes algériennes classées premières en Afrique

Selon Military Watch Magazine : Les forces aériennes algériennes classées premières en Afrique

L’Armée populaire nationale (ANP) qui a connu une modernisation profonde en se dotant d’équipements modernes et sophistiqués, se hisse  de plus en plus au sommet. En effet, la dynamique de modernisation des Forces armées lancée ces dernières années avait hissé l’institution militaire «aux rangs les plus élevés», lui permettant de garder l’Algérie «souveraine et indépendante». Et on ne peut évoquer la modernisation des capacités de l’ANP et faire l’impasse sur ce qui a été entrepris dans ce sens, s’agissant des forces aériennes « les plus puissantes et les plus modernes sur le continent africain », selon un classement récent établi par le site spécialisé Military Watch Magazine  à la 1ère position des états ayant des forces aériennes.

«Dotée de l’une des plus grandes flottes d’Afrique, l’armée de l’air algérienne combine des quantités d’armements avec la modernité et un niveau élevé de formation du personnel sans égal en Afrique» indique le magazine qui rappelle que l’ANP  a doté ses forces aériennes des appareils les plus redoutables en matière d’aviation militaire.

« Dotée de l’une des plus grandes flottes d’Afrique, l’armée de l’air algérienne combine des quantités d’armements modernes ; avec un niveau élevé de formation du personnel. Une formation qui s’effectue d’une manière qu’aucune autre armée de l’air sur le continent ne le fait », explique-t-on de même source.

L’épine dorsale de la flotte est composée d’environ 45 chasseurs lourds Su-30MKA – un dérivé avancé de la génération 4+ du Su-30 Flanker doté de capteurs puissants, d’une performance de vol impressionnante et de la possibilité d’engager toutes sortes de cibles avec un arsenal diversifié d’armes. Le Su-30 est soutenu par quatre petits escadrons tactiques de chasseurs MiG-29S de poids moyen.

Les avions de l’ANP sont tous équipés d’armes de pointe, notamment des missiles air-air à longue portée R-27ER et R-77, les Su-30 pouvant déployer des missiles de croisière Kh-31 Mach 3.

L’armée algérienne déploie également la plus grande flotte de chasseurs d’attaque d’Afrique avec 36 jets Su-24M en service et un escadron de 15 intercepteurs Foxbat MiG-25PDS, qui sont considérés comme les variantes les plus modernes de la plate-forme de troisième génération avec des capteurs avancés de quatrième génération, des systèmes d’avionique et de guerre électronique.

A noter que le MiG-25 est le jet de combat le plus lourd d’Afrique et le plus rapide du monde, et est capable de fonctionner à des altitudes extrêmes et à des vitesses de Mach 3,2.

L’Algérie a régulièrement retiré, explique encore Military Watch Magazine, les anciennes générations d’avions beaucoup plus rapidement que toute autre flotte africaine. Cela fait d’elle l’une des rares forces aériennes aux côtés du Soudan, de l’Ouganda et de l’Afrique du Sud et la seule grande force aérienne du continent, à déployer une flotte entièrement composée de quatrième (4e) génération d’avions de combat.

M.M.H

LIRE AUSSI:

https://www.lapatrienews.com/sonatrach-citoyennete-et-solidarite/