Selon le patron de Sonelgaz, « les dettes du groupe ont triplé »

Selon le patron de Sonelgaz, « les dettes du groupe ont triplé »

La crise induite par le coronavirus a impacté négativement les revenus de Sonelgaz. Les dettes du groupe spécialisé dans la production, la distribution et la commercialisation d’électricité, mais aussi dans la distribution et la commercialisation de gaz naturel, ont tout simplement triplé.

Ce constat amer a été fait ce mercredi 17 février par le premier homme de l’entreprise publique, Chahar Boulakhras. « Les dettes du groupe ont augmenté de trois fois », a-t-il indiqué.

Selon le patron de Sonelgaz, le recouvrement de ces dettes, lancé il y a plusieurs mois, se poursuit. « L’opération continue », a-t-il ajouté lors d’une conférence de presse organisée en marge des travaux de la 15ème assemblée générale de l’Union arabe de l’électricité.

Enfin, Chahar Boulakhras a tenu à rassurer les habitants des zones isolées, dites « zones d’ombre ». « Nous n’allons pas leur couper l’électricité », a-t-il affirmé.

Skander Boutaiba