Selon le Parquet tunisien : «L’enveloppe suspecte ne contient pas de substances toxiques »

Selon le Parquet tunisien : «L’enveloppe suspecte ne contient pas de substances toxiques »

Le parquet de Tunis a révélé que «l’enveloppe suspecte reçue par la Présidence de la République ne contient pas de substance suspecte toxique, stupéfiante, dangereuse ou explosive ».

Le parquet affirme en effet dans un communiqué rendu public,  que «des tests ont été effectués sur l’enveloppe suspecte au moyen d’appareils techniques et de manière scientifique, et il a été constaté qu’elle ne contenait pas de matières suspectes toxiques, narcotiques, dangereuses ou explosives ».

Ceci intervient alors que la présidence tunisienne a annoncé, jeudi, dans un communiqué, qu’elle avait reçu, lundi, une «enveloppe suspecte, dans un courrier spécial anonyme, adressée au président Kaïs Saïed, et que la directrice du cabinet présidentiel, Nadia Akacha, l’a ouverte et a été victime d’un malaise et de la perte presque totale de la vue dès l’ouverture de l’enveloppe».

Yacine Bouali