Selon Benbouzid, l’Algérie obtiendra le vaccin contre le coronavirus quel que soit « son prix »

Selon Benbouzid, l’Algérie obtiendra le vaccin contre le coronavirus quel que soit « son prix »

Abderrahmane Benbouzid, ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, a affirmé hier jeudi que les autorités algériennes obtiendraient le vaccin contre la covid-19 quel que soit « son prix ».

« L’Algérie a intégré le groupe Covax, qui compte 170 pays, pour garantir une protection à travers l’utilisation du vaccin que recherchent actuellement quelque 200 laboratoires à travers le monde, dont 8 à 10 laboratoires sont à des stades avancés dans leurs tests cliniques », a-t-il expliqué lors d’une conférence de presse animée avec des cadres du ministère sur la situation épidémiologique en Algérie.

Et de confirmer, « dès sa commercialisation, l’Algérie acquerra le vaccin pour protéger ses citoyens, quel que soit son prix ».

Le professeur Benbouzid a rappelé, à ce titre,  que l’Algérie avait « intégré le groupe de l’Unicef qui s’emploie à acquérir 500 millions de vaccins à prix réduit ». « L’organisation est parvenue à réduire le prix de 40 dollars à 2 dollars seulement », a-t-il ajouté.

Par ailleurs, le directeur général des structures sanitaires au ministère, Lyes Rahal a indiqué que plus de 16 000 lits étaient mobilisés à travers le territoire national.  Il a précisé que le nombre global de lits occupés durant le pic pandémique enregistré en juillet dernier était de 12 000 lits.

Skander Boutaiba