Sécurité : des terroristes arrêtés et du kif  introduit via le Maroc saisi

Sécurité : des terroristes arrêtés et du kif  introduit via le Maroc saisi

Treize éléments de soutien aux groupes terroristes ont été arrêtés dans les wilayas de Khenchela et Tiaret, durant la période allant du 2 au 8 décembre, par des éléments de l’Armée nationale populaire (ANP), indique ce mercredi un communiqué du MDN.

D’autres détachements de l’ANP « ont découvert et détruit douze abris pour terroristes, trois bombes de confection artisanale, des outils de détonations et d’autres objets à Bordj Bou Arreridj, Jijel, Skikda et Boumerdès ».

« Dans le cadre de la lutte contre la criminalité organisée et en continuité des efforts intenses visant à contrecarrer le phénomène du narcotrafic dans notre pays, des détachements combinés de l’Armée Nationale Populaire ont arrêté, en coordination avec les différents services de sécurité, 28 narcotrafiquants et saisi, lors d’opérations distinctes, d’énormes quantités de kif traité s’élevant à 22 quintaux et 20,675 kilogrammes, ayant été introduites via les frontières avec le Maroc », ajoute la même source.

Plus en détails, nos valeureux militaires « ont saisi à Nâama 14 quintaux et 83,5 kilogrammes de kif traité, tandis que 08 narcotrafiquants ont été arrêtés et 06 quintaux et 84 kilogrammes de kif traité et 1440 comprimés psychotropes ainsi qu’une somme d’argent d’un montant de 240 millions de centimes et 6270 euros ont été saisis à Béchar ».

« Dans le même sillage, les services de la Gendarmerie Nationale et des Garde-frontières ont appréhendé (20) narcotrafiquants et saisi (53,175) kilogrammes de la même substance et (25913) comprimés psychotropes, lors d’opérations distinctes menées à Tlemcen, Oran, Sétif, Souk Ahras, Rélizane, Boumerdès, Blida, Laghouat et Tébessa », poursuit le communiqué. Enfin, trente-et-un migrants clandestins de différentes nationalités ont été arrêtés à «Tlemcen, Nâama, Laghouat, Rélizane, Tébessa, Souk Ahras et In Guezzam ».

Skander Boutaiba