Satisfecit des syndicats et des parents d’élèves : Le Gouvernement réussit l’examen du BAC

Satisfecit des syndicats et des parents d’élèves : Le Gouvernement réussit l’examen du BAC

 

Pour un examen  qui s’est déroulé  dans un contexte particulièrement exceptionnel,  à cause de la crise sanitaire et qui a failli être reporté, il faut dire que le Gouvernement a réussi cette épreuve avec panache,  en attendant les  résultats qui devraient être proclamée à la mi-octobre.

Il est vrai qu’il y a eu  quelques tentatives  de fraude dans certaines régions du pays, malgré les mise en garde du ministre de l’Education la veille de l’examen, mais les autorités ont réagi avec célérité et fermeté en déférant en comparution immédiate les candidats surpris en flagrant délit de copiage.

Au programme de ce dernier jour de l’examen le plus crucial du ministère de  l’Education nationale,  les filières scientifiques,  mathématiques et économie qui doivent plancher sur les sujets de physique, philosophie, management.

Les littéraires, pour leur part, sont arrivés hier au bout de leur effort avec  les épreuves d’histoire géographie et Tamazight pour les régions où la matière est enseignée.

En plus d’un protocole  sanitaire rigoureux mis en place en collaboration entre le ministère de l’Education et celui de la Santé, avec observance stricte de toutes les mesures barrières pour protéger candidats, surveillants et personnels administratifs, les autres conditions logistiques étaient également au rendez-vous.

Certes, la connexion Internet a été aussi  très chahutée au cours de ces cinq jours d’examen, à cause du dispositif  de brouillage, ce qui n’est pas sans désagréments sur les citoyens (qui ont déversé leur colère  légitime sur les réseaux sociaux) , mais on peut considérer  que c’est un mal pour un bien.

Signe de cette réussite du gouvernement dans l’organisation de cet examen tant redouté, la réaction positive du CNAPESTE  qui s’est félicité hier dans un communiqué du » bon déroulement des épreuves », alors que ce syndicat est habituellement avare de compliments à l’égard  des pouvoirs publics.

La Fédération  nationale des parents d’élèves est dans la même tonalité, saluant elle aussi « le climat de sérénité et l’ambiance studieuse » dans lesquelles se sont déroulées ces épreuves  d’un bac exceptionnel, à plusieurs égards

 

Ferhat Zafane