Santé : Benbouzid annonce le lancement de six projets pour la numérisation de son secteur

Santé : Benbouzid annonce le lancement de six projets pour la numérisation de son secteur

Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid, a annoncé, aujourd’hui, le lancement de six projets de numérisation dans le secteur de la santé. Benbouzid a expliqué que ces projets sont représentés dans le projet d’hôpital numérique, qui va améliorer et moderniser les structures de santé.

Et selon ce qu’a été révélé par le ministre, ce projet commence par la numérisation du dossier médical et la création d’une base de données de santé pour les patients, et y accéder, selon Benbouzid, via une plateforme numérique reliée à une base de données du réseau de santé interne et externe.

Benbouzid a ajouté, lors d’une réunion d’évaluation sur la digitalisation du secteur de la santé, que ces deux réseaux connectent numériquement le médecin traitant, le patient et la structure de santé.

Selon le ministre de la Santé, ce projet vise à prendre en charge le patient en peu de temps, et à lui éviter de se galérer dans les différents hôpitaux. Outre ces projets, le ministre a évoqué un projet de digitalisation des relations contractuelles avec les agences de sécurité sociale via la carte Chifa.

Le troisième projet, et c’est une première, consiste à s’appuyer sur le numéro d’identification national de la carte biométrique. Selon le ministre, ce projet sera intégré dans le dossier numérique du patient, qui comprend des informations de santé précises.

Benbouzid a évoqué un quatrième projet, qui consiste à numériser l’administration centrale et à la relier aux établissements de santé pour faciliter et traiter divers dossiers, notamment les activités médicales.

En outre, le ministre de la Santé a mis en avant un cinquième projet lié à la numérisation des plans d’activités afin de permettre au secteur d’évaluer le côté physique et humain des structures de santé.

Enfin, le sixième projet est représenté par la pharmacie électronique, qui comprend une base de données des médicaments utilisés et une connaissance précise des besoins hospitaliers pour rationaliser les dépenses.

Yahia Maouchi