Salah Goudjil : « le président prendra des décisions importantes dès son retour au pays »

Salah Goudjil : « le président prendra des décisions importantes dès son retour au pays »

Salah Goudjil, président du Conseil de la nation, a réagi ce jeudi 26 novembre aux attaques, notamment médiatiques, menées par des parties étrangères à l’adresse de l’Algérie, son président et son armée.

Le deuxième homme de l’appareil étatique algérien, qui s’est exprimé à l’issue de l’approbation du projet de loi de Finances 2021, a souhaité, en premier lieu, un retour imminent d’Abdelmadjid Tebboune, président de la République, au pays.

« Nous lui souhaitons un prompt rétablissement », a-t-il lancé. Et d’ajouter, « dès que le président de la république rentrera au pays, il prendra des décisions importantes ».

Salah Goudjil a accusé, dans ce contexte, des parties étrangères, sans toutefois les nommer, de se servir de la maladie du président pour véhiculer des rumeurs. « Nous sommes dans une guerre médiatique », a-t-il pointé.

Offensif, le président du Conseil de la nation a affirmé également que certains tentent de jeter l’opprobre sur l’Armée nationale populaire (ANP). D’après lui, l’Armée de libération nationale (ALN) subissait pareil traitement durant la révolution.

Ces derniers jours, des médias électroniques affidés au Makhzen et dénués de toute crédibilité, dont Afrik, Hespress et le 360.ma, un site géré directement par Mounir Majidi, le secrétaire particulier de Mohammed VI, selon des opposants marocains, n’ont cessé en effet de déverser leur fiel sur l’Algérie.

Pris d’hystérie, ces sites se sont concurrencés férocement pour trouver la fake-news de l’année. Si certains d’autres eux ont annoncé la mort du président de la République, d’autres ont appelé à appelé à l’indépendance d’une région algérienne à part entière, en l’occurrence la Kabylie. Risible !

Par ailleurs, celui qui fut compagnon de Mostefa Ben Boulaïd, lors de la Guerre de libération nationale, a critiqué l’ouverture de consulats « fantômes » au Sahara occidental occupé par des alliés du Maroc.

Enfin, Salah Goudjil a indiqué que des élections législatives et locales seront organisées. « Nous allons vers la préparation du code électoral », a-t-il notamment déclaré.

Djaouad Amar