Salah Goudjil confirmé officiellement à la tête du Sénat

Salah Goudjil confirmé officiellement à la tête du Sénat

Comme il fallait s’y attendre, et après près de deux ans d’intérim à la tête du Conseil de la nation (Sénat), Salah Goudjil, a été confirmé officiellement au poste du président de la haute chambre du Parlement, et cela, après avoir réussi à obtenir 126 voix lors de la séance plénière consacrée à l’élection du président du Parlement. Il est à préciser qu’un seul membre s’est abstenu.

Rappelons enfin que, Salah Goudjil, a assuré la présidence intérimaire du Conseil de la nation depuis le 10 avril 2019, soit deux jours après le départ d’Abdelkader Bensalah, alors président du Senat, appelé à la fonction de chef de l’État par intérim après la « démission » de Abdelaziz Bouteflika.

Selon le règlement intérieur, le président du Sénat est élu au suffrage secret, dans le cas où le poste est convoité par plusieurs candidatures comme le stipule l’article 5.

Dans le cas contraire, le même article mentionne que le candidat est élu soit à main levée ou au vote secret avant d’annoncer sa victoire à la majorité des voix.

L’élection d’un président à la tête du Sénat intervient dans le souci de mettre cette institution dans un cadre organique en adéquation avec les textes de la nouvelle Constitution et consolider les institutions de l’État pour assurer leur stabilité, comme souhaité par le chef de l’État Abdelmadjid Tebboune.

Yahia Maouchi