Salah Goudjil à propos des élections législatives : « Il faut respecter la volonté et le choix du peule » 

Salah Goudjil à propos des élections législatives : « Il faut respecter la volonté et le choix du peule » 

Le président du Conseil de la nation, Salah Goudjil, a révélé, aujourd’hui, en marge d’une séance plénière, que des parties étrangères veulent toujours s’opposer aux changements menées par l’Algérie, durant une phase de transition, pour préserver leurs étroits intérêts.

Par ailleurs, évoquant les élections législatives du 12 juin prochain,  Goudjil a estimé que ce qui compte lors de ce rendez-vous éléctoral, c’est de retourner au peuple et de respecter sa volonté. En plus de préserver la liberté de la prise de décision politique et d’assurer l’autorité suprême pour les élections.

Dans le même contexte, il a révélé que la situation dans laquelle nous vivons est historique, et il y a ceux qui ne souhaitent pas qu’une vraie démocratie soit instaurée dans le pays.

En outre, le président du Conseil de la nation, a expliqué que l’institution de militaire est chargée d’assurer la sécurité et l’immunité de l’Algérie, contre ceux qui souhaitent la déstabiliser. « Nous passons par une étape historique pour construire un État dont ils rêvent tous les algériens, et la gouvernance change d’une étape à l’autre en fonction des choix du peuple » conclut Goudjil.

Yahia Maouchi