Saïd Chanegriha, chef d’Etat-major de l’ANP,  insiste sur la sécurisation du référendum

Saïd Chanegriha, chef d’Etat-major de l’ANP,  insiste sur la sécurisation du référendum

Saïd Chanegriha, général de corps d’armée, chef d’Etat-major de l’Armée nationale populaire (ANP), poursuit ses visites de travail et d’inspections aux différentes forces et régions militaires.

Ce mercredi, le chef d’Etat-major s’est rendu au commandement de la Gendarmerie nationale. Lors de cette visite, il a « tenu une réunion d’orientation avec les cadres et les personnels lors de laquelle il a prononcé une allocution », indique un communiqué du MDN.

Dans son allocution, le général de corps d’armée, Saïd Chanegriha, a loué le rôle de la Gendarmerie nationale qui « contribue avec efficience à la préservation de la sécurité et la stabilité de notre pays ».

« Ceci impose à la Gendarmerie Nationale, en coordination avec les autres corps de sécurité, de prendre toutes les mesures à même de procéder à la sécurisation totale et globale des centres et bureaux de vote, à travers les différentes régions du pays, ainsi que la sécurisation des bureaux de vote mobiles dans les zones éloignées, à l’effet de garantir la réussite du référendum sur le projet de révision de la Constitution, pour le bien de notre pays et son intérêt suprême », a-t-il souligné.

Enfin, le chef-d’Etat major a présidé une réunion de travail en présence des chefs de divisions et des cadres de la Gendarmerie nationale lors de laquelle « il a suivi un exposé global présenté par le commandant de la Gendarmerie nationale axé particulièrement sur le degré d’exécution du plan de montée en puissance des unités de la Gendarmerie nationale, notamment en ce qui concerne leur participation au maintien de l’ordre public, la protection des frontières nationales et la lutte contre le crime organisé et toutes les formes de trafic ».

N.B