Sahara Occidental : Un expert américain avertit de la gravité de la non-annulation de la décision de Trump

Sahara Occidental : Un expert américain avertit de la gravité de la non-annulation de la décision de Trump

La décision irréfléchie de Donald Trump de reconnaitre la souveraineté du Maroc sur le Sahara Occidental continue de suscité moult remous, particulièrement aux USA. Cette fois, c’est un expert politique américain de l’université de San Francisco, Steven Zonsius, qui monte au créneau pour annoncer que la non-annulation de cette décision peut être d’une extrême gravité, dans une intervention vidéo publiée par le site ‘Démocratie Now’.

Pour rappel, l’ex président Donald Trump avait reconnu la souveraineté du Maroc sur le Sahara Occidental contre la normalisation du royaume chérifien de ses relations avec l’entité sioniste, décision qui a suscité une vague mondiale d’indignation car étant à contre-courant des décisions de l’ONU et de l’UA.

« Si l’administration Biden n’annule pas la décision de Trump, cela veut dire qu’elle non plus ne respecte pas les décisions des Nations Unies, d’autant plus que la Charte de cette dernière est claire à ce sujet : nul pays n’a le droit d’annexer un autre pays pour quelque motif que ce soit », estime l’expert dans son intervention.

En outre, le même spécialiste attire l’attention sur le fait que l’Union Africaine ainsi que 80 pays à travers le monde reconnaissent la République Arabe Sahraouie Démocratique, c’est-à-dire que Trump a aidé, par sa décision, un pays à en coloniser un autre reconnu par la communauté internationale, c’est d’ailleurs la même décision qui a été prise par le 45ème président étasunien lorsqu’il a reconnu la souveraineté de l’entité sioniste sur la Palestine.

Tahar Mansour