Sabri Boukadoum reçu à Pretoria par le président Ramaphosa

Sabri Boukadoum reçu à Pretoria par le président Ramaphosa

En visite de travail en Afrique du Sud, le ministre des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum, a « été longuement reçu, ce mardi à Pretoria, par le président Cyril Ramaphosa », selon communiqué du ministère des Affaires étrangères.

M. Boukadoum «a mis à profit cette audience pour transmettre à son hôte les salutations chaleureuses et fraternelles de son frère, le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, et lui faire part de son ferme attachement au renforcement du partenariat stratégique entre les deux pays et son engagement à insuffler une nouvelle dynamique à la coopération bilatérale», souligne le communiqué.

Pour sa part, M. Ramaphosa s’«est félicité de la qualité des liens historiques et exceptionnels de solidarité, d’amitié et de soutien mutuel qui ont toujours marqué les relations entre les deux peuples frères», selon la même source.

Il a notamment exprimé «sa volonté d’œuvrer de concert avec son frère, M. Abdelmadjid Tebboune, au développement de la coopération bilatérale dans ses dimensions politique, sécuritaire, économique et culturel, en vue d’une exploitation optimale des opportunités offertes de part et d’autre», ajoute le communiqué.

En outre, «cette audience a été le lieu d’aborder les questions régionales et internationales d’intérêt commun, notamment celles liées à la sécurité et au développement en Afrique, et de se réjouir de la tradition de concertation à tous les niveaux et de la convergence des vues et positions des deux pays au sein des fora régionaux et internationaux», précise le communiqué du ministère des Affaires étrangères.

A cet égard, M. Boukadoum a tenu à «saluer le leadership éclairé de l’Afrique de Sud à la tête de l’Union africaine (UA), et ses efforts inlassables pour la promotion des initiatives de paix et de développement à l’échelle continentale, en dépit des contraintes majeures imposées par la pandémie» de Covid-19, d’après la même source.

Par ailleurs, le chef de la diplomatie algérienne a «félicité l’Afrique de Sud pour sa précieuse contribution durant son mandat de membre non-permanent au Conseil de sécurité de l’ONU, au service de la paix et de la stabilité et des causes justes en Afrique et dans le monde».Enfin, le président Ramaphosa «a chargé le ministre Boukadoum de transmettre au président de la République, son frère Abdelmadjid Tebboune, ses meilleures salutations et ses sincères vœux de santé et de bien-être personnels et davantage de progrès et de prospérité au pays et peuple algérien», conclut le communiqué.