Sabri Boukadoum poursuit sa tournée africaine

Sabri Boukadoum poursuit sa tournée africaine

Sabri Boukadoum, ministre des Affaires étrangères, poursuit sa tournée africaine. Après l’Afrique du sud, le Lesotho et l’Angola, le chef de la diplomatie algérienne effectue une visite au Kenya.

Ce vendredi, il a tenu une séance de travail avec son homologue kenyane, Raychelle Omamo, indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères.

« Les deux ministres ont procédé à un examen approfondi de l’état des relations bilatérales, explorant les voies et moyens de leur renforcement. Ils se sont particulièrement félicités de la qualité des relations politiques historiques et du partenariat stratégique qui lient les deux pays », détaille le communiqué.

Ils se sont mis d’accord  sur la consolidation de « la coopération bilatérale dans les domaines économique et commercial, en mettant en place les mécanismes nécessaires à même de les mettre au diapason des excellentes relations politiques ».

Bien sûr, les questions régionales et internationales étaient au cœur des entretiens entre les deux chefs de la diplomatie. A ce titre, ils « ont relevé avec satisfaction la convergence de leurs positions privilégiant le respect des principes du droit international et le règlement pacifique des crises et conflits ».

« Ils ont passé en revue les derniers développements des principaux foyers de tension sur le continent africain, y compris les situations prévalant en Libye, au Sahara Occidental, au Mali et dans les régions du Sahel, du Centre et de la Corne de l’Afrique », souligne le communiqué.

Enfin, Sabri Boukadoum a tenu à féliciter son homologue kenyane « pour le leadership régional et continental du Kenya, lui souhaitant un franc succès dans l’exercice de son mandat en tant que membre non-permanent du Conseil de Sécurité des Nations Unies ».

Skander Boutaiba