Sabri Boukadoum à la revue El-Djeïch : « La politique étrangère de l’Algérie repose sur le triptyque : Souveraineté, sécurité et développement »

Sabri Boukadoum à la revue El Djeïch « La politique étrangère de l’Algérie repose sur le triptyque : Souveraineté, sécurité et développement »

Le ministre des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum a mis en exergue, dans un entretien à la revue El Djeïch, les fondements et les références de base de la politique étrangère de l’Algérie ».

Le chef de la diplomatie algérienne a également abordé les répercussions positives  de la stabilité politique et institutionnelle de notre pays depuis l’élection du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, sur l’action diplomatique de notre pays, marquée par les positions constantes de l’Algérie concernant la crise sécuritaire au Mali et en Libye. D’autres  sujets de l’heure ont été aussi au menu de l’entretien.

« Il ne fait aucun doute que la stabilité politique et institutionnelle de l’Algérie ainsi que la sécurité dont jouit notre pays grâce aux efforts considérables de l’ANP et des autres services de sécurité, constituent des facteurs essentiels qui ont un impact positif sur la performance de l’appareil diplomatique, sur l’image brillante du pays, ses positions de principe et sa voix désormais écoutée et respectée à travers le monde », a dit d’emblée Sabri Boukadoum en évoquant les référents et les fondements les plus importants de la politique étrangère de notre pays.

Se voulant plus explicite, Sabri Boukadoum a assuré que  «  l’Algérie qui a payé un lourd tribu pour recouvrer sa liberté et son indépendance, inscrit les principes de sa politique étrangère dans la continuité et les  référents de sa glorieuse révolution et de la déclaration du premier Novembre 1954, en particulier le respect de la souveraineté des Etats, de leur indépendance et de leur intégrité territoriale, ainsi que le respect des règles de bon voisinage, la promotion du règlement pacifique des différends et le soutien des causes justes »